Les pirates informatiques qui distribuent des dons en cryptocrédit à des organisations caritatives ont du mal à faire „un monde meilleur“.

  • Selon un rapport de la BBC publié lundi, des membres du groupe de piratage Darkside ont montré la preuve de deux dons de charité, chacun pour 0,88 bitcoin (d’une valeur d’environ 10 400 dollars au moment de la mise sous presse), dans un article de blog sur le web noir.
  • L’une des organisations à but non lucratif, Children International, a déclaré qu’elle n’accepterait pas ces fonds.
  • „Si le don est lié à un hacker, nous n’avons pas l’intention de le garder“, a-t-il déclaré.
  • La deuxième organisation caritative à recevoir un don de Darkside était The Water Project, qui n’a pas répondu à la BBC.
  • Les hackers, qui utilisent des logiciels de rançon comme outil de leur commerce illicite, auraient déclaré dans leur courrier qu’ils ne visaient que les grandes entreprises rentables.
  • „Nous pensons qu’il est juste qu’une partie de l’argent versé par les entreprises aille à des œuvres de charité“, ont-ils déclaré.
  • Le groupe aurait gagné des millions grâce à ses activités illégales.
  • Pour faire ces dons, les cybercriminels ont utilisé le service offert par The Giving Block, un projet américain qui convertit les dons en dollars pour des organisations caritatives non créées pour gérer des cryptocurrences.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.